Vous pouvez cliquer sur chaque partie colorée afin de decouvrir son contenu.

1950 à la fin des années 1970 – Véhicule clé

Autobus 90 cv - Tramways unifiés de Liège et Extensions. La ville a été durement touchée par la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup de ponts ont été détruits et sont remplacés par des ponts provisoires moins résistants qui ne peuvent supporter le poids de véhicules sur rails. Des autobus sont alors mis en circulation. Contrairement aux tramways et aux trolleybus, ils ne dépendent pas d’une source d’énergie extérieure. Ils sont de fait plus maniables et peuvent aisément contourner les travaux.

La mobilité, un enjeu social

A venir.

Mobilité durable : Qu’est-ce que c’est ?

Définitions et enjeux.

Des villes réfléchissent et agissent…

Partez à la découverte des projets de mobilité de Medellìn, Nantes et Gand. Medellìn

Avènement du chemin de fer

La situation topographique de Liège, encaissée dans une vallée, ne facilitait guère l’arrivée du train. Les hommes ont dû faire preuve d’ingéniosité pour permettre l’avènement du rail dans nos régions avec les plans inclinés d'Henri Maus.

En route vers aujourd’hui

Crise et renouveau urbain. IMG_1430

Projets de la Ville de Liège et de la Région wallonne

Retour du tramway, plan vélo, aménagement du quartier des Guillemins et des quais de la rive gauche... Où en sommes-nous aujourd'hui ?

Rêves pour les villes de demain

A venir...

Projets innovants

Partez à la découverte des projets innovants en matière de mobilité de par le monde.

1950 à la fin des années 1970 – Véhicule clé

Trolleybus 544 - Tramways unifiés  de  Liège et Extensions. Avec ses 150 véhicules, Liège possède le réseau de trolleybus le plus important d'Europe occidentale. Le réseau électrique est alors à son apogée. On préfère désormais les trolleybus aux tramways, car ils ne nécessitent pas d’aménagement particulier au niveau de la chaussée.

Vennes-Fétinne et l’Exposition universelle de 1905

Au XIXe siècle, le sud-est de la rive droite de la Meuse est une zone encore peu urbanisée. Avant de rejoindre le fleuve, le cours de l’Ourthe se divise en de nombreux bras. Les terrains sont donc régulièrement inondés. Néanmoins ce sont les îles dites aux Aguesses et aux Cochons qui sont choisies pour accueillir une partie des installations de l’Exposition universelle, car elles sont encore vierges de construction...

Le groupe l’Equerre, un monopole urbanistique

IMG_1416

Fabriquer la ville au XIXe siècle

Les années 1830-1880 sont aussi une période clé en matière d’urbanisme. Il faut sortir Liège de son apparence médiévale, la moderniser, l’embellir, l’ordonner et l’assainir. En cinquante ans, 139 rues sont ainsi créées et plus de soixante, élargies ou rectifiées.

Enjoy Electric !

7 juin - 25 août 2013. Le Musée des Transports accueille pour trois mois l’exposition « Enjoy Electric ! » de l’asbl Cultures & Communications, qui présente des alternatives positives à la mobilité d’aujourd’hui. L’organisateur de l’exposition, Xavier Van der Stappen, parcours le monde depuis plusieurs années à bord de ces étonnants véhicules, avec un credo à l’intention des jeunes générations: « On vit une époque fantastique car tout est à refaire ! ».

Avant 1830

Un site complexe, véritable défi à la circulation ! IMG_1328

1830-1880

Une période de profondes mutations. IMG_1334

De 1950 à la fin des années 1970

L'homme automobile IMG_1423

1880-1950

Continuité et stagnation. IMG_1412

1880-1950 – Véhicule clé

Trolleybus réversible 402 - Railways économiques de Liège-Seraing et Extensions. Cevéhicule est tout à fait exceptionnel, car seuls quatre de ce type ont été construits en Belgique. A l’heure actuelle, on ne connaît d’ailleurs pas d’autres trolleybus réversibles dans le monde. Le véhicule est doté de deux postes de conduite et d’un double jeu de perches.

Place Saint-Lambert, une histoire mouvementée !

Archives SONUMA.

1880-1950 – Véhicule clé

Motrice 10012 - Société nationale des chemins de fer vicinaux. Le développement des transports en commun ne s’est pas seulement limité aux zones urbaines. Les lignes principales du chemin de fer ne couvraient évidemment pas l'ensemble du territoire de la Belgique ;  il fallait donc pouvoir atteindre les campagnes afin d'assurer le transport des marchandises et des personnes vers les villes et les gares ferroviaires.  Un réseau de chemin de fer secondaire fut mis en place dès la fin du XIXe siècle.

Images d’actualité dans les années 1980

Archives SONUMA.

Avant 1830 – Véhicule clé

Malle-poste, XVIIIe siècle. Mise en dépôt du Musée communal du pays Ourthe-Amblève, Comblain-au-Pont. Ce véhicule  assurait à la fois le transport des personnes et du courrier dans les campagnes.

1880-1950 – Véhicule clé

Motrice 193 - Tramways unifiés de Liège et extensions. Après la Première Guerre mondiale s'ensuit une période difficile pour Liège. Devant l’ampleur du travail de reconstruction, les société de transport se regroupent pour former les Tramways unifiés de Liège et extensions (TULE). Ce seront les fameux trams de couleur crème.

1880-1950 – Véhicule clé

Motrice 1 - Railways économiques de Liège-Seraing et Extensions. Un luxe inconcevable aujourd'hui dans un transport en commun !

1880-1950 – Véhicule clé

Convoi des Railways économiques de Liège-Seraing et Extensions. Le réseau des RELSE a toujours connu un vif succès. Beaucoup se souviennent encore aujourd’hui du « tram vert ».

Avant 1830 – Véhicule clé

Berline de gala du dernier prince-évêque de Liège. Collection du Musée de la Vie wallonne - Province de Liège. L'antithèse du transport en commun.

1880-1950 – Véhicule clé

Motrice 43 - Tramways Est-Ouest. Un des premiers tramways électriques.

1830-1880 – Véhicule clé

Chevaline 11 - Tramways liégeois. Ce tramway a été construit vers 1875. Il s’agit d’un des plus anciens véhicules en matière de transport en commun conservés au musée.

Années 1980 – Véhicule clé

Transport automatisé urbain. En 1985, les Liégeois découvrent place Saint-Lambert le « Transport automatisé urbain », dit TAU. Ce nouveau système de métro « léger » apparaît à l’époque comme une solution d’avenir. Les constructeurs vantent ainsi sa sécurité, son faible coût, son confort et surtout son adéquation parfaite au contexte urbain des villes de taille moyenne telles que Liège.  Toutefois, le projet sera définitivement abandonné quelques années plus tard pour des raisons politiques et budgétaires.

Partenaires

Cité mobile ! s’inscrit dans un ensemble d’évènements sur la mobilité initié par l’Embarcadère du Savoir.